Baccalauréat 2020 : les résultats provisoires sont connus

La proclamation des résultats du premier tour du Baccalauréat 2020 a eu lieu ce jeudi 13 août 2020 sur toute l’étendue du territoire national. Le moins que l’on puisse dire, ce sont des moissons différentes pour les différents candidats. Si les résultats du premier tour laissent certains candidats dans une joie immense, d’autres se retrouvent perdus et inconsolables. Au centre du lycée Philippe Zinda Kaboré, c’est 28, 75% des candidats qui ont réussi au premier tour.

les candidats dans l’attente des resultats

Malgré la survenance de la pandémie du coronavirus et de la crise scolaire menaçant la session 2020, le Baccalauréat s’est déroulé au Burkina Faso. Et les différents candidats à cette session de 2020 connaissent désormais leur sort à l’issue des délibérations du premier tour. Des admis aux recalés en passant par les admissibles, c’est une ambiance de joie et de tristesse qui se lisait sur le visage des candidats.
Au centre du Lycée Philippe Zinda Kaboré, c’est la joie chez certains candidats et la déception chez d’autres.

Dans ce centre, ce sont au total, 1478 candidats uniquement de la série D répartis en 5 jurys qui ont été présentés. Et à l’issue des délibérations, le nombre d’admis s’élève à 425, soit un taux de réussite de 28,75%. 319 candidats sont appelés à tenter leur chance le lundi prochain dans le cadre du second tour.

Après avoir décroché le précieux sésame, c’est la joie et les projections pour la suite des études qui animent certains candidats.
Wendkouni Ahmed Zongo du lycée Song-Taaba de Ouagadougou a décroché son Bac avec la mention ‘’passable’’ et se dit très content. Un diplôme décroché après de durs labeurs et les difficultés causées par le coronavirus. Il rêve de poursuivre ses études dans une filière technique.

De son côté, Oumarou Soré a décroché son Bac avec la mention ‘’bien’’ et c’est le même sentiment de joie qui l’anime. Pour lui à cause des difficultés liées notamment à la crise scolaire et du Covid-19, il pensait ne pas avoir son premier diplôme universitaire. Après cette étape franchie, Oumarou Soré du lycée Philippe Zinda Kaboré espère consulter des personnes ressources avant de s’orienter dans ses études supérieures.

Rêvant de faire la médecine, Fadilatou Ouédraogo du Lycée de Kologh-Naba décroche son Bac avec la mention ‘’passable’’. Une mention qui lui serait difficile de réaliser ses rêves dans les universités publiques du Burkina d’autant plus que la moyenne de base exigée est 12/20. Elle se dit néanmoins très contente et n’est pas surprise de ce résultat. « Je m’attendais vraiment à décrocher le Bac 2020 car j’ai beaucoup bossé pour ça, j’ai fait le maximum. Concernant la suite, je voudrais faire la médecine mais la mention ne me le permet pas. Donc je serai obligée de voir ce que je peux faire », se justifie-t-elle.

Venu soutenir sa fille, Omar Ouédraogo se dit très content et remercie les différents acteurs qui ont œuvré à la bonne tenue de la session 2020 du Baccalauréat.
Du côté des admissibles et des recalés, difficile de recueillir les réactions de ces derniers. Effondrés, inconsolables ou fuyant le regard des autres, tendre son micro de journaliste est ressenti comme une manière de remuer le couteau dans la plaie. Naturellement, nos sollicitations n’ont pas eu d’échos favorables.

Facebook Comments