Décoration des édifices publics : 180 œuvres d’arts plastiques acquises par l’Etat

       Dans un contexte international marqué par l’uniformatisation des modèles la disparition progressive des expressions culturelles des peuples minoritaires, le Burkina Faso a entrepris des actions fortes de soutien à la promotion de la diversité culturelle. D’où le sens de la cérémonie du 28 décembre 2016 consacrée à la remise de 180 œuvres d’arts plastiques acquises par l’Etat burkinabè à plus de 100 millions de nos francs auprès des artistes plasticiens. La cérémonie a eu pour cadre la cour du premier ministère et ce, en présence du premier responsable Paul Kaba Thiéba .

img_4878  En votant annuellement un budget pour la décoration des édifices et espaces publics, l’Etat burkinabè donne ainsi à chaque occasion qui se présente, une meilleure visibilité des Arts plastiques et appliqués du Burkina Faso. La cérémonie du 28 décembre dernier, au sein du premier ministère marque l’aboutissement du premier acte du mécanisme d’acquisition d’œuvres d’Art divers pour la décoration des édifices publics de l’Etat afin de renforcer la contribution de la filière des Arts visuels à la création d’emplois et de revenus. C’est dans cette optique, Vincent Koala président de la confédération nationale de la Culture a salué l’initiative à sa juste valeur, car les « Arts plastiques et appliqués et l’artisanat constituent donc une composante significative de notre économie » malgré ces performances « ce secteur reste largement marqué par l’exigüité du marché national et sa faible pénétration des marchés régionaux et internationaux » s’est il indigné. Il a enfin souhaité que « le champ du mécanisme pérennisé devrait s’étendre à la création stylistique et à l’architecture et à la décoration d’intérieure pour donne une spécificité singulière à nos espaces de travail ».

img_4897Pour sa part, le ministre Tahirou Barry a exprimé sa satisfaction pour « la décision prise en novembre 2012 par le gouvernement de mettre en place un mécanisme de commande publique d’œuvres d’art pour la décoration des édifices publics ». Cela témoigne selon lui d’une « volonté manifeste de prendre en compte la culture dans le processus de développement économique et social ». il s’est enfin réjoui de la « bonne marche de ce processus qui a permis de procéder à l’acquisition de 180 œuvres d’art divers composées de 109 tableaux peints, de 62 sculptures sur bois et sur bronze et de 09 batiks, pour un montant de 100 620 000 F CFA dans cette première opération »

img_4885A l’issue des allocutions, des œuvres ont été remise de façon symbolique aux représentants des institutions publiques. Ainsi, le premier ministre Paul Kaba Thiéba a réceptionné deux œuvres au compte respectivement de la présidence du Faso et du premier ministère. Dans la même dynamique, une œuvre a été remise à Alpha Barry, Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’étranger, représentant l’ensemble des vingt départements ministériels. Les institutions républicaines tel que le Conseil économique et social, le Conseil supérieur de la Communication, l’Assemblée nationale, le Médiateur du Faso et le Conseil constitutionnel ont chacune reçu également une œuvre.

La cérémonie a pris fin par une visite de l’exposition improvisée a cet effet dans l’enceinte du premier ministère.

Nathalie Sankara

Facebook Comments