Basketball : l’Espagne sur le toit du monde

L’Equipe d’Espagne de basketball a été sacrée championne au terme de la finale de la 18e édition de la coupe du monde masculine de Basketball qui s’est déroulée en Chine du 31 aout au 15 septembre 2019. Le dimanche dernier, la roja a largement dominé en finale l’Argentine (95-75) et s’est offerte son deuxième  titre mondial. Treize ans après leur premier sacre mondial, les Espagnols de Ricky Rubio, Marc Gasol, Rudy Fernandez,…, décrochent leur deuxième couronne. Le continent asiatique devient alors une de gloire pour les basketteurs espagnols !

13 ans après le sacre

La 18e édition du championnat du monde masculin de basketball, rebaptisé coupe du monde FIFA, s’est déroulée du 31 aout au 15 septembre 2019 en Chine. La team USA tenante du titre et amputée de ses stars de la NBA a été éliminée par la France en quarts de finale, subissant ainsi sa première défaite  en compétition internationale en treize ans. A cette coupe du monde 2019 la team USA a occupé une triste 7e place grâce à sa victoire sur la Pologne (87-74) 

En finale de l’édition de 2019, le duel hispano-hispanophone entre l’Espagne et l’Argentine a largement tourné en la faveur de la formation espagnole qui s’est imposée (95-75) remportant ainsi sa deuxième couronne après celle acquise au Japon en 2006 face à la Grèce (70-47).

Invaincus en 8 matchs, les Espagnols ont dominé les argentins dans tous les secteurs du jeu lors de la finale de la 18e édition de la coupe du monde de basketball. Une finale qui s’est quasiment jouée en sens unique. Plus 9 points au premier quart temps et plus 12 points à la pause, le collectif et les individualités espagnols ont été au dessus du lot.

Avec ce titre acquis sur le sol chinois, le pivot Marc Gasol SAEZ, 34 ans, 14 points en finale, réussit une fabuleuse saison : le doublé champion du monde et champion NBA avec les Toronto Raptors il y a trois mois. Avant lui, l’Américain Lamar Odom avait réalisé ce fameux doublé, champion NBA avec Los Angeles lakers et coupe du monde 2010. 

Au nombre des acteurs du sacre espagnol du 15 septembre 2019, il faudrait inscrire l’ailler Rudy Fernandez et surtout le meneur Ricky Rubio. Le joueur des Suns de Phoenix (NBA), Ricky Rubio (Ricard Rubio Vives à l’Etat civil) surnommé aussi la Pistola ou encore Tricky Rubio a été désigné MVP (meilleur joueur) de la compétition avec des moyennes de : 16,4 points, 6 passes décisives, 4,6 rebonds, et 1,5 interceptions par match sur 8 matchs joués. Il a été aussi élu meilleur joueur de la finale et meilleur « scoreur » de la finale avec 20 points à son actif. Au passage, Rudy Fernandez et Marc Gasol faisaient également partie de l’effectif qui a été sacré champion en 2006 au Japon.

L’Argentine quant à elle a été encore malchanceuse en finale  et se console avec la médaille d’argent. En 2002, lors du mondial qui s’est joué aux Etats Unis, l’Argentine avait été battue en finale par la Yougoslavie après une prolongation (70-70 puis 90-98).

Comme lors de l’édition précédente, la France obtient la médaille de bronze en battant l’Australie dans la « petite finale » par le score de 67-59.   En 2014 en Espagne, la France avait terminé troisième en prenant le meilleur sur la Lituanie (95-93). Cette performance qualifie directement les coéquipiers de Evan Fournier en compagnie de l’Espagne pour les jeux olympiques de Tokyo 2020. 

Abraham Bayili

L’équipe type de la coupe du monde 2019

  1. Ricky Rubio (Espagne,  évoule avec les  Suns de Phoenix (NBA),
  2. Marc Gasol (Espagne), évolue avec les Toronto Raptors (Canada-NBA)
  3. Evan Fournier (France), évolue avec les Magic d’Orlando (NBA)
  4. Bogdan BBogdanovic (Serbie), évolue avec les Kings de Sacramento (NBA)
  5. Luis  Alberto Scola Balvoa (Argentine), évolue avec ShanghaiBilibil (Chine)
Facebook Comments