Soudan: le président Omar el-Béchir a été destitué par l’armée

Après plus de trois mois de contestation, le président Omar el-Béchir a été contraint de quitter le pouvoir. Le ministre de la Défense a annoncé sa destitution à la télévision publique, ce jeudi 11 avril.
Agé de 75 ans et au pouvoir depuis 1989, le président soudanais a quitté le pouvoir par la « petite porte ». Des milliers de manifestants sont rassemblés depuis six jours devant le siège de l’armée, qui abrite également la résidence officielle du chef de l’État. Il a également indiqué que la Constitution était suspendue pour le moment et que des élections seraient organisées après une période de transition de deux ans. Durant cette période, c’est un conseil militaire qui administrera le Soudan. Les frontières et l’espace aérien ont été fermés jusqu’à nouvel ordre. Après cette annonce par le ministre de la défense, la joie des manifestants a toutefois laissé place à la déception. Les meneurs de la contestation ont annoncé qu’ils rejetaient le «coup d’État du régime». Le conseil militaire a également décidé d’un couvre-feu, manière de mettre un terme aux manifestations

Facebook Comments