VIIIe Jeux de la Francophonie : Solomane SANOGO, monsieur mobilisateur face à la presse

Solomane Sanogo, président de la commission mobilisation des organisations de jeunesse a animé un point de presse hier lundi 24 juillet 2017 au centre de presse des VIIIe jeux de la Francophonie. Au menu des échanges avec les hommes de médias, les différents programmes de mobilisation des jeunes sur les sites de compétition.
Les jeunes sont mobilisés à l’occasion de ces VIIIe jeux de la Francophonie en témoigne la mobilisation à la cérémonie d’ouverture. La mobilisation se poursuit sur les différents sites des compétitions. Cela est à mettre à l’actif de la commission pilotée par Solomane Sanogo, chargée de la mobilisation des jeunes à ces jeux. La commission dirigée par Solomane a établi plusieurs programmes afin de faire de ce rendez vous de la Francophonie une réussite. C’est dans cette optique, que des actions ont été menées au sein de la commission animation périphérique et mobilisation sociale. Ainsi à partir du programme jeunesse et VIIIe jeux de la Francophonie, l’équipe de Sanogo a « rencontré toutes les organisations de jeunesse pour leur expliquer l’intérêt pour la jeunesse à s’engager pour la réussite des jeux ». Un autre programme dénommé « école et VIIIe jeux de la Francophonie » dont la cible était les élèves a permis à l’équipe de Solomane de visiter « tous les collèges et lycées du district d’Abidjan pendant plus d’un an afin de sensibiliser les élèves pour pouvoir bénéficier des avantages de ces jeux ». Le troisième programme a quant à lui, intéressé les étudiants à travers le programme « je suis étudiant, je suis ambassadeur des VIIIe jeux de la Francophonie ».
Après ces différents programmes, Solomane Sanogo a mis en mission des coordonnateurs dans les treize communes du district d’Abidjan. « Nous n’avons pas fait beaucoup de bruit, mais nous nous axés sur les campagnes de proximité. Nous sommes rentrés dans les foyers, dans chaque quartier, dans chaque commune pour toucher les leaders d’opinion afin de leur passer le message pour la mobilisation » a laissé entendre le conférencier. Poursuivant son intervention, il affirme que cette opération est aussi une campagne de sensibilisation des jeunes sur le changement de comportement.
Solomone Sanogo a clos son propos en remerciant les jeunes mais aussi et surtout les forces de l’ordre qui abattent un travail formidable dans ces VIIIe jeux de la Francophonie
Abraham Bayili, Ouaga-Abidjan

Facebook Comments