Les plateaux-off. : Une fête populaire à la SNC

La tradition des animations populaires a été respectée à cette 18e édition de la SNC. C’est le cas des nuits chaudes de la biennale constatées sur le plateau d’animation de YEGUERE

Les  habitants de YEGUERE et environnant ont répondu à l’appel des organisateurs des plateaux d’animations populaires dans les quartiers de Bobo Dioulasso.

En effets le plateau YEGUERE a accueilli les 27 et 28 mars des artistes venant de différentes régions du Burkina Faso. Lesartistes ont été fiers de constater la mobilisation du public autour de l’évènement. Toutefois Mamadou OUEDRAOGO, responsable du plateau affirme que l’influence un peu faible par rapport à l’édition précédente. Pour lui, l’affluence est légèrement faible parce que les gens ont peur de sortir compte tenu des attaques terroristes à Ouagadoudou, Abidjan, Bamako, etc. dans cette optique, il rassure les Yéguérélais de la sécurisation de l’espace.

Le plateau YEGUERE a ainsi vibré pendant deux jours aux différents rythmes des orchestres et troupes traditionnelles soit en animation ou venus pour les compétions officielles. Dans la nuit du 28 mars dernier, se sont succédé sur la scène : la troupe Kabaco, troupe Yafié, troupe Rouwélilougou, l’orchestre Yidjan, Sya dambè, Mmichou la Blondasse, flèche, orchestre de l’ONEA, Bintou Dembélé, Farafina feeling, vedette de la diaspora de Cote d’Ivoire, Troupe Djiguya Yeleen.

Saïdou TALL

Facebook Comments