Distinction scientifique internationale : Dr Halidou TINTO du CNRST entre à l’Académie Africaine des Sciences

Après le Dr PACO SEREME en 2016, le Dr Jean-Bosco OUEDRAOGO en 2018, C’est le brillant parcours scientifique de Dr Halidou TINTO qui vient d’être récompensé à travers sa nomination à l’Académie Africaine des Sciences. En effet Dr TINTO vient d’être admis parmi les immortels de la prestigieuse Académie Africaine des Sciences. Dr TINTO est Directeur de recherche à l’Institut de Recherche en sciences de la santé (IRSS) du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (CNRST).

Dr TINTO est également directeur régional de l’IRSS à Nanoro. Il obtenu son PhD en 2006 à l’Université d’Anvers (Belgique) où il a travaillé sur l’épidémiologie et les mécanismes de la résistance aux médicaments contre le paludisme au Burkina Faso et au Rwanda à l’Institut de médecine tropicale (ITM), d’Anvers. Après son doctorat, il a créé l’unité de recherche clinique de Nanoro en 2008, où plusieurs études ont été menées dont un essai de vaccin antipaludique de phase 3 (RTS, S).

Ses activités de recherche passées incluent la surveillance épidémiologique de la résistance aux médicaments contre le paludisme en tant que chercheur associé au Centre Muraz à Bobo-Dioulasso (1995-1999), le développement de la médecine alternative contre le paludisme à la Royal Danish School of Pharmacy au Danemark (1999-2000).

Attaché de recherche à l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS) au Burkina Faso (2001), et directeur scientifique du Centre Muraz (2013-2014). Le Dr Tinto est Enseignant associé à l’Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso. Il est également auteur et co-auteur de plus de 175 publications dans des revues scientifiques internationales.

Dr TINTO a successivement gravi les différents grades du CAMES : Chargé de recherche en 2006, Maitre de Recherche en 2010, Directeur de recherche en 2016
Dr TINTO n’est pas à son premier fait d’armes car déjà en 2013, il a été désigné ‘’Homme de l’année’’ de la radio Salankoloto et en 2016 « l’Homme de l’année » par le journal Le pays.

Service de communication du CNRST

Facebook Comments