Miss Universités 2020 : 20 Candidates Retenues Pour La Finale

Le dimanche 23 février 2020, le comité d’organisation de Miss Universités 2020 a procédé à la présélection des candidates pour la phase finale qui aura lieu le 27 mars 2020 sous le thème : « Burkina Faso débout ». Ce fut au Centre national des arts du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA) qu’a lieu cette séance. Laquelle a connu la participation de 30 candidates issues des universités Bobo Dioulasso, Gaoua, Ouahigouya, Ouagadougou. Et de ces 30 candidates, 20 ont été sélectionnées pour la finale.

Au départ, ce sont au total 217 candidatures qu’a reçu le comité d’organisation. Parmi ces candidates, 30 ont pu franchir l’étape du casting pour la phase de présélection qu’a lieu ce jour-ci. A cette étape, parents, amis, étaient tous là pour soutenir leur candidate. Le jury, quant à lui était là pour choisir les plus belles de la soirée. Alors, pour ce fait, les candidates à l’entame se sont succédée en maillot de sport. Ainsi, sur scène et dans cette tenue de sport, chacune a usé des démarches, des manies pour séduire le public et surtout le jury. La séduction continuera avec l’étape suivante qu’est le port des tenues traditionnelles. A ce niveau, chaque candidate a pu défiler dans une tenue traditionnelle reflétant son appartenance ethnique sans oubliés des pas de danse traditionnelle que chacune a essayé d’esquisser.

près quoi, ce fut le tour du jury de faire le choix des plus belles de la soirée. C’est ainsi qu’après une longue concertation, il a retenu 20 candidates pour la phase finale. Selon le jury, plusieurs critères ont prévalu au choix de ces 20 candidates notamment la taille, beauté, l’intelligence, etc. Aussi, il a laissé entendre que le choix de ces dernières n’a été chose facile car selon lui, toutes les candidates sont belles. « Le choix de ces candidates n’a pas du tout facile. Elles sont toutes belles ! les critères de sélection ont été entre autres la taille, la beauté, l’intelligence parce que nous eu à poser beaucoup de question aux filles et elles ont quelque chose dans la tête. », a affirmé la présidente du jury, Fatimata Konaté.

La joie se laissait lire sur chaque visage des 20 candidates sélectionnées. C’est le cas de Alima HEMA, étudiante à l’ISCO-IGES. Cette dernière atteinte d’albinisme a souligné qu’elle est comblée de joie pour avoir été sélectionnée pour la phase. Elle a par ailleurs ajouté que : « Je n’ai jamais une fille de mon cas prend part ce genre de concours donc pour c’est une fierté de m’afficher en tant qu’une femme, une personne albinos. Je lance un appel à toutes les femmes albinos d’émanciper, de savoir qu’elles sont comme les autres femmes ». Ce pendant si certaines sautent de joie, d’autres restent tristes, mécontentes.

Wendinmi Mireille Bouda étudiante à l’IAM est l’une des candidates malheureuses avec une voie assez timide et le visage pal nous confié : « c’est bien vrai que je n’ai pas été retenue pour la phase suivante mais je garde la tête haute car ce n’est qu’un concours. Je me réjouis pour avoir pris part à cette compétition qui lui a été édifiante. Bonne chance aux candidates sélectionnées pour la phase finale »

Pour le promoteur, Honoré Bambara, avant le jour j, les candidates retenues pour la finale séjourneront à Bobo Dioulasso, mèneront une séance de shooting et des visites de sites touristiques. Selon toujours ce dernier, cette année la Miss Universités repartira avec la somme de 3.000.000 FCFA plus une moto d’une valeur de 1450.000, et les premières dauphines auront chacune une moto d’une valeur de 745.000 F CFA.

Odette Diao

Facebook Comments