Le cinéma burkinabè et le « Milliard du Président »

       50 millions en 2016 et 200 millions en 2017, le gouvernement du Burkina Faso s’est engagé à soutenir la production cinématographique  pour un cinéma plus compétitif en Afrique et dans le monde. En 2018, le soutien accordé passe à 1 milliard de Franc CFA. La subvention a été revue à la hausse  en vue d’optimiser les chances des professionnels burkinabè du 7e art  à la 26e édition du FESPACO qui se tiendra du 23 février au 2 mars 2019 à Ouagadougou.    

Appoline Traoré, obtient plus de 300 millions pour son projet de film « Désirances »

La liste des  bénéficiaires a été rendue publique par Armel HIEN, Directeur général de la cinématographie et de l’audiovisuel. C’était 24 mai dernier au CENASA (centre national des Arts et des spectacles et de l’Audiovisuel) en présence des professionnels du 7e art  et du comité de sélection.

La subvention du gouvernement accordée au cinéma burkinabè en 2018 peut faire l’objet d’écriture d’un scénario filmique intitulé  le « Milliard du président ». Depuis l’annonce officielle du montant de la  subvention jusqu’à la délibération des résultats de l’appel à soumission de projet de production cinématographique, le monde du 7e art burkinabè n’a jamais été aussi divisé. Mésententes sur la domiciliation du compte de la subvention, division sur le profil des acteurs habilités à recevoir la subvention, bagarres autour de  la cléf de répartition, telle a été l’intrigue que le public a suivi dans le feuilleton le « Milliard du président ». C’est dans cette ambiance tendue que la liste des bénéficiaires a été rendue publique le 24 mai 2018 au CENASA.

Abdoulaye Dao avec « Dagu, les charognards » obtient plus de 300 millions comme soutien à la production

A l’issue de l’appel à soumission,  neuf (9) projets sur trente cinq (35) jugés recevables ont été retenus pour bénéficier de la subvention de l’Etat. Selon la clef de répartition, deux œuvres dans la catégorie de longs métrages bénéficieront chacune d’un soutien à hauteur de 325 millions de francs CFA et le reste de l’enveloppe devra être repartie dans les catégories courts métrages, documentaires et séries télévision.

Odette Diao

 

                                  Les bénéficiaires  du « milliard du président »

Production,  longs métrages de fiction : « Désirances »  de Apolline TRAORE , les films SELMON, 325 000 0000 de FCFA et « Duga, les charognards » de Abdoulaye Dao/Eric Lingani , Déclic plus  325 000 0000 de FCFA.

Production, Long métrage documentaire : «  pas d’or pour Kalsaka » de Michel K.Zongo, Diam Production, 60 000 000 FCFA

Production, Courts métrages de Fiction : «  rêves brisés » de Modeste Mofedogna Ganafe, Racine Productions/Coproduction Casting communication 35 0000 000 FCFA et «  Fragile espoir » de Inoussa Baguian, IMEDIA 35 000 000 FCFA

Production,  Séries tv et sitcoms : l’Ami fidèle de Flore Yameogo , 2B Studios 50 0000 000 FCFA et  Femme au foyer de Kady Traoré, Athéna Films 50 0000 000 FCFA

Post production,  longs métrages documentaires : « Hakilitan (mémoire en fuite) » de Issa Konaté, Accent Sud Communication 15 000 000 FCFA et « Balolé, une carrière de géants » de Aïcha Boro /Letterier, productions Métissées 15 000 000 FCFA

Composition du comité de sélection composé 

Gaston KABORE : coordinateur. Jean Paul KOUDOUGOU SG du MCAT : 1er vice-coordinateur. Patrice KOURAOGO, conseiller spécial du Président du Faso : 2e vice coordinateur. Armel HIEN : Président de la sous-commission “Réception et présélection des dossiers”. Ismaël OUEDRAOGO : Président  de la sous-commission “lecture et sélection de scénarios Long métrage”. Suzanne KOUROUMA, présidente de la sous-commission “lecture et sélection de scénarios court métrage, séries et sitcoms”.

 

 

 

Facebook Comments